• Instagram Social Icon
  • Facebook réflexion
  • LinkedIn réflexion
  • Réflexion de Twitter
  • Google + réflexion
  • Réflexion de YouTube

© Liners France

UN LINER ARMÉ 

Description, pose et garantie 

du liner armé 150/100ème

UN LINER STANDARD 

Description, pose et garantie 

du liner armé 75/100ème

UN ABRIS 

Haut, mi-haut, bas ou carport comment le choisir ?

NOTRE MAGASIN 

Piscine, rénovation et accessoires

Notre magasin en Ile-De-France

VOUS CHERCHEZ ...

PRESTATIONS / HIVERNAGE / REMISE EN ROUTE

HIVERNAGE 

REMISE EN ROUTE

HIVERNAGE

Voilà qu'il faut songer à mettre sa piscine au repos. Le faire bien, c'est déjà préparer la prochaine saison.

 

Laisser "pourrir" son eau parce qu'elle n'a plus d'intéret pour l'immediat est toujours un mauvais pari sur l'avenir. Que de liners tachés à vie par cette négligence, que de joints de carrelage impossibles à nettoyer après, avec des conséquences d'une dégradation progressive par l'emploi d'acides agressifs pour essayer de... N'abandonnez pas à un triste sort votre piscine durant l'hiver.

 

Non seulement l'eau sera irrécupérable l'année suivante mais le revêtement (qu'il soit liner, membrane armée, polyester ainsi que tous les autres revêtements) subira des dégradations variées entraînant un vieillissement prématuré

 

Préparez votre future saison en ne négligeant pas l'automne. 

 

Chaque fois que possible, il est raisonnable d'hiverner la piscine lorsque la température de l'eau est descendue à 15°C, mieux 10 à 12°C. C'est pourquoi plus un hivernage est fait tardivement (novembre par exemple), mieux l'eau se conservera parfaitement jusqu'à la mise en route précoce au printemps (Pâques). A ces températures, l'eau "travaille" peu et le traitement d'hivernage sera très efficace si, bien évidemment, il est effectué sur une eau conservée en bon état, sans algues et claire.

 

Sachant que l'eau en circulation ne gèle pas (si un froid intense ne se prolonge pas trop longtemps), certains préfèrent ne pas hiverner  et maintenir leur filtration 2 à 3h / jour. Dans ce cas il est impératif d'équiper cette filtration d'un thermostat anti-gel qui déclenchera le circuit hydraulique en continu chaque fois que la température s'approchera de 0°C.

REMISE EN ROUTE

Si vous n'êtes pas dans une région peu gélive ou dans des départements d'outre-mer, vous avez sans doute arrêté votre piscine durant l'hiver pour sauvegarder les canalisations, le groupe de filtration et les équipements divers. Voussongez donc à remettre en route votre piscine.

 

Procéder à cette opération le plus tôt possible après la fin des périodes de gel, dès la floraison des forsythias en mars, ou dès Pâques. N'attendez pas plus longtemps.

- A cette période l'eau est encore à faible température et généralement encore bleue. Seul le fond a du dépôt, les parois n'ont pas d'algues, tout est prêt à repartir. La reprise en main est alors d'une facilité enfantine.

- A cette période, si vous souhaitez faire appel à nous, notre emploi du temps n'étant pas aussi chargé qu'à fin avril-courant mai, nous pourrons encore vous apporter un service de qualité.

- A cette période, si un défaut de fonctionnement se manifeste au coffret électrique, à la pompe, à une vanne, au système de traitement automatique, au chauffage... Il sera possible d'obtenir l'intervention d'un technicien et accepter un minimum de temps pour la réparation ou le changement.

 

Plus tard:

- C'est dans la précipitation.

- C'est ne trouver qu'un "bricoleur"/dépanneur.

- C'est laisser son eau orpheline d'équipements filtrants ou traitans alors que la température monte de plus en plus.

 

Alors n'attendez pas le beau soleil annonceur de l'été, la chaleur qui vous pousse à mettre en service votre piscine.

Vous serez rarement prêt à pouvoir en profiter

 

Préparez votre saison en ne négligeant aucun point suivant:

  • Nettoyage du bassin

  • Mise en route de la piscine

  • Mise en route au local technique

 

Chaque fois que l'on procède à une mise en route précoce, on intervient généralement préventivement, c'est alors un jeu d'enfant avec un résultat rapide. Dès qu'il faut procéder à la reprise en main tardive d'une eau "abimée", cela peut demander beaucoup de temps et de patience selon le stade avancé ou non de la "maladie". Le choix est vite vu.